Les échanges de données informatisées (EDI) sont indispensables à la performance des entreprises. Ils permettent d’accélérer les transactions entre partenaires commerciaux, en automatisant des processus critiques comme la prise de commandes, la préparation de livraisons, la facturation ou les ordres de transferts monétaires.

En conséquence, la plus grande attention doit être portée à la qualité de la plateforme EDI, car le moindre problème peut avoir des conséquences extrêmement dommageables :

  • retard ou erreur de livraison
  • supply chain désorganisée
  • traçabilité perdue facturation retardée

POURQUOI TESTER SA PLATEFORME EDI ?

Dans le test informatique, on distingue deux activités de “test”, qui s’appliquent également pour les plateformes EDI : la validation et la non-régression.

La validation consiste à s’assurer que des évolutions ou corrections apportées à sa plateforme EDI sont correctes par rapport aux spécifications de ces changements. L’objectif est de répondre à la question :

Est-ce que l’implémentation des changements est correcte ?

Par exemple, est-ce que ce nouveau mapping respecte la règle métier associée ?

La non-régression consiste à s’assurer que les changements introduits dans sa plateforme EDI n’ont pas entraîné de modifications de comportement non désirées sur les fonctionnalités existantes. L’objectif est de répondre à la question :

Est-ce que ma plateforme EDI continue de fonctionner correctement suite à l’implémentation des changements ?

Par exemple, est-ce que tous mes flux existants se comportent comme attendu ? On peut également vouloir vérifier que les aspects non-fonctionnels de la plateforme (performance, charge, sécurité) sont toujours corrects.

QUELS BUGS PEUT-ON RENCONTRER DANS UNE PLATEFORME EDI ?

Il est plus ou moins fréquent d’apporter des modifications à sa plateforme EDI : pour ajouter un nouveau partenaire, modifier une règle métier, mettre à jour son ERP ou WMS, migrer de plateforme ou encore changer de serveur.

Tester ces changements avant la mise en production (MEP) est indispensable pour détecter :

  • d’éventuels problèmes fonctionnels ou non-fonctionnels
  • les impacts de ces changements sur les flux existants et les partenaires associés

Cette activité de test va permettre de prendre des mesures correctives qui éviteront des pertes d’informations, susceptibles de perturber la supply chain, la logistique ou la facturation. Cela peut également permettre de détecter les partenaires qui pourraient être impliqués par des changements dans des flux (mapping, communication), afin de les prévenir des modifications à apporter dans les flux en amont de la MEP.

couverture

Dans ce livre blanc, nous proposons différentes stratégies pour sélectionner des outils et méthodes de test efficaces en fonction des choix d’implémentation et des contraintes du SI, afin de répondre à ces enjeux.

Téléchargez notre Livre Blanc

Share