Une plateforme d’intégration de données est, par définition, au centre du système d’informations. Les occasions pour la tester ne vont donc pas manquer.

À minima, il faudra effectuer des tests avant chaque nouvelle mise en production de la plateforme elle-même. En fonction des modifications apportées, il pourra y avoir différentes activités de test :

Les tests de validation

Ce type de test est nécessaire par exemple dans les cas suivants :

  • ajout d’une nouvelle application
  • ajout/modification d’un process métier
  • modification d’une application entrainant une mise à jour dans un flux/mapping.

Dans tous ces cas, il faut valider le développement par une phase de tests exploratoires, durant laquelle le testeur va s’assurer que l’ajout ou la modification se comporte comme attendu. Le testeur va définir les différents cas de test en fonction des spécifications du métier. Il veillera à bien prendre en compte les cas aux limites, ainsi que les cas d’erreurs : par exemple un mauvais format de données ou des données incomplètes.

Les tests de non-régression

Les ajouts ou modifications fonctionnelles nécessitant des tests de validation peuvent aussi impliquer une phase de tests de non-régression s’ils ont potentiellement des effets de bord sur d’autres fonctionnalités. Par exemple, dans le cas de la modification d’un mapping utilisé par plusieurs flux, il faudra s’assurer de l’absence de régression pour tous les flux impactés. A contrario, un mapping utilisé par un seul flux pour un unique flux qui serait ajouté ou modifié ne nécessitera pas de test de non-régression sur les autres flux.

Un autre cas nécessitant des tests de non-régression est lorsqu’il y a un changement dans le logiciel ou le matériel utilisé utilisé pour la plateforme d’intégration. Ici, il convient de s’assurer principalement de l’absence de régression non-fonctionnelle : les performances, la charge et la sécurité sont-elles toujours au niveau attendu ? Une telle mise à jour peut cependant avoir un impact fonctionnel : il faut parfois modifier des mappings existants suite à une modification de l’API de la plateforme. Dans ce cas, il faut effectuer les mêmes activités de test que celle décrite au point précédent.

À quel moment prévoir les différentes activités de test ?

Le tableau ci-dessous vous aidera à décider dans quels cas il faut prévoir des activités de validation et de non-régression, en fonction des changements introduits avant une mise en production :

Share